Bien Entendre pour rester en Forme :

Les Oreilles, sont depuis sa genèse au cœur de<<Bien entendre pour rester en forme >>, la campagne nationale  d’information auprès des seniors de La Semaine du Son,

Dans ce cadre J-L Horvilleur / www.lesOreilles.Com a réalisé le support de conférence,  en le calibrant pour que d’autres professionnels de la santé puissent l’assurer.

berf

Demande du support de la conférence : audioprothesiste@gmail.com

La conférence dure une heure environ et se destine à être suivie d’une séquence de questions / réponses avec la salle, de 30 minutes environ.

Un déploiement prévu  dans les 20 mairies de Paris, à permis de le tester sur les conférences suivantes,  assurées par J-L Horvilleur   :  Mairie du IIIe, du XIIe, du XIVe, du XIXe,  du XIIIe,  du VIe.

Présentation de la conférence par La Semaine du Son:
<<Tenues en mairie dans un lieu non médical, un lieu citoyen où venir s’informer en confiance ces conférences ont pour but de lever le tabou sur la malaudition, de prévenir la déficience auditive et de valoriser les solutions qui contribuent à une (re)socialisation des personnes.>>

Voici quelques éléments de contenu généralement développé :
– Généralités sur le son (rappels physiques, mais aussi qualité du son… ! )
– Anatomie : le rôle des cellules ciliées + film très court et très pédagogique en
images de synthèse.
Notion du rapport entre les fréquences et les zones qui peuvent être lésées.
– Les mots clés expliqués : audiogramme, presbyacousie, acouphène…
– Vieillissement « normal » de la fonction audition, les confusions quand l’acuité auditive baisse…
– La malaudition
– L’appareillage auditif : chiffres clés
-Séquence de questions / réponses avec le public

 

Buts de la campagne :
– une meilleure prise de conscience de l’importance de l’audition dans la qualité de vie au quotidien
– La prise de conscience de l’importance de la sauvegarder ou d’en compenser la déficience pour rester en forme le plus longtemps possible
– Un meilleur équipement de la population en aides auditives : environ 70% des malentendants ne sont pas équipés….
– L’amélioration de l’accès aux équipements et aux aides techniques individuelles favorise le soutien à domicile.

 

Cette campagne est organisée en partenariat avec l’Association des maires de France, le Collège National d’Audioprothèse (CNA), le Syndicat National des Entreprises de l’Audition (SYNEA), le Syndicat National des centres Audition Mutualiste (SYNAM) et le Syndicat National des Audioprothésistes (UNSAF), le concours de la Fédération Nationale des Étudiants en Audioprothèse (FNEA).

 

Rappel : les enjeux sociétaux de la malaudition

1) Le déficit auditif accélère le vieillissement cognitif :
L’ouïe a une fonction d’alerte permanente dont le rôle et l’importance sont sous-estimés. La déficience auditive joue un rôle important dans la désociabilisation des personnes atteintes de malaudition.
Source : Lin et al. ( 2011) : Plus le déficit auditif augmente, plus les scores de l’échelle de santé mentale sont dégradés, de même que la mémoire et la fonction cognitive.
La réduction de la performance auditive de 25 dB est équivalente au résultat obtenu pour une population plus âgée de 6,8 ans.

2) Le sous-équipement de la population en aides auditives a des conséquences négatives pour la personne et sur l’ensemble de la société :
Source Impact économique du déficit auditif en France et dans les pays développés.
Source : L.Hartmann – J. de Kervasdoué (2016 ) : En 2015, on estimait que :
– Plus de trois millions de Français étaient éligibles aux aides auditives.
– 30% à 35% des personnes malentendantes seraient équipées, soit deux millions sur six millions.
– Le gain en qualité de vie obtenu grâce à l’appareillage en France était estimé à 6,6 milliards d’euros. Les coûts résiduels étant alors évalués à 16,8 milliards d’euros (sur 23,4 milliards d’euros).

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *